David pas Douillet pour les “tapettes”

ce_dd

En surfant dans la presse de ce mercredi, je suis tombé sur un article de David Fontaine journaliste au canard enchainé. Il y parle des discriminations dans le monde sportif au travers de deux exemples médiatiques qui ont défrayé l’actualité de ces derniers jours.

D’abord, celui de Louis Nicollin président du club de foot de Montpellier qui déclara à propos d’un joueur “ce type là est une petite tarlouze!”. Puis tentant de se rattraper deux jours plus tard,  par un effet de style: “on peut se parler, se dire les choses. On est des hommes, pas des gonzesses”, il encra un peu plus encore son image sur une voie hasardeuse.

Le deuxième exemple est plus flagrant ou plus navrant, je vous laisse seuls juges. Il s’agit de notre DD national, le nouveau député de l’Essonne, l’icône du judo français, le porteur des valeurs nobles  du sport: David Douillet.

Ce dernier, dans son autobiographie “l’âme du conquérant” publiée en 1998 aux éditions R.Laffond nous fait part d’une vision des femmes et des hommes plutôt surprenante. Il écrit entre autres “on dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes!” ou encore “Pour l’équilibre des enfants, je pense que la femme est mieux au foyer, à gérer activement la cellule familiale, quel que soit le niveau social concerné.”

Je vous laisse découvrir le reste de l’article en cliquant sur l’image ci-contre.

G. Prioux

separ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *