“Le sport est un vecteur de réussite scolaire”. Serge Chabrol, Secrétaire général du SNEP sur RMC

La proposition de Luc Chatel de modifier les rythmes scolaires semble faire l’unanimité parmi les enseignants. Serge Chabrol, secrétaire général du SNEP-FSU (Syndicat national des professeurs d’éducation physique et sportive de la FSU) estime que l’éducation sportive participe à la réussite scolaire. Il en profite pour pointer du doigt une certaine carence en terme d’installations sportives en France”.

Pour écouter le lien audio, cliquez ICI

Elève Unss: bien, mais peut mieux faire…

Par cette belle matinée ensoleillée le Parisien titrait à sa Une : Rythmes scolaires: place au sport l’après midi!

Dans une belle double page,   Le Parisien et L.Chatel nous informe que le ministre de l’éducation nationale va révolutionner le rythme scolaire: “classe le matin, sport l’après midi”. Pour réussir ce pari, on se servira des professeurs d’EPS qui doivent 3h/semaine d’UNSS et qui pour l’instant n’ont “qu’un petit million de licenciés” à leur actif.

Petit million de licenciés? Pourtant, l’UNSS se positionne en force dans le monde sportif, elle compte plus de 964 432 licenciés à ce jour. Selon l’INSEE, la première fédération sportive est celle du football comptant un peu plus de 2 millions de licenciés. Elle est suivie par celle de tennis comptant 1 million de licenciés. La fédération suivante est l’Équitation avec quelques 600 000 licenciés.

Alors que dire de l’UNSS qui en chiffre correspondrait à la TROISIÈME FÉDÉRATION SPORTIVE FRANÇAISE!!!

Réponse de L.CHATEL relayé par le nouvelobs: “Nous voulons en trois ans multiplier par deux ce chiffre”, a-t-il annoncé sur France Info. Donc pour L.Chatel, ce n’est pas assez, il faut faire plus!!!

Euh… Une recette s’il vous plaît?

OUI:

  1. 4 300 postes d’enseignants d’EPS supprimés en 5 ans
  2. 2 départs à la retraite sur 3 non remplacés
  3. 120% d’augmentation de la précarité en EPS
  4. Des remplacements non assurés
  5. Des options supprimées
  6. 18% d’augmentation du prix de la licence UNSS pour les jeunes s’inscrivant au sport scolaire,
  7. la suppression unilatérale de nombre de championnats de France UNSS…

Source: Snep-fsu

Et en plus il faudrait que les profs d’EPS atteignent le chiffre de 2 millions de licenciés!!! Dans ce cadre là, on se demande vraiment si L.Chatel ne fait pas aujourd’hui encore un bel effet d’annonce!

CHATEL préfère les médias aux syndicats!

Lu dans Libération:

Vendredi 26 mars, Bernadette Groison, la secrétaire générale de la FSU (première fédération de l’éducation), s’inquiète : elle n’a encore reçu du ministère aucun document préparatoire à la réunion syndicale du 30 sur la revalorisation des salaires. Dimanche 28, une demi-heure avant le début de l’émission le Grand Jury surRTL, elle reçoit un coup de fil du cabinet : «Ecoutez bien, il y aura du nouveau…» A la surprise générale, le ministre de l’Education annonce le plan attendu : à partir de la rentrée, les professeurs certifiés débuteront avec 157 euros net de plus par mois, les agrégés, 259 euros.

Tous ceux ayant moins de sept ans d’ancienneté auront, eux, un bonus de 660 euros par an en moyenne. Les syndicats sont furieux d’avoir encore été court-circuités. A la réunion du 30, ils protestent. Bernadette Groison parle de «mépris». «On vous l’aurait dit avant, vous en auriez parlé à la presse», s’entend-elle répondre.

Lire la suite de l’article  >>