De plus en plus difficile d’être titularisé à La Réunion

(…) “Il manque 70 enseignants en EPS”

Quelques réajustements ponctuels sont possibles avec des affectations temporaires, notamment pour des rapprochements familiaux. Mais l’année dernière, très peu avaient obtenu gain de cause. Philippe Manenc, responsable du Snep-FSU (syndicat des professeurs d’éducation physique et sportive) constate le même phénomène. “En EPS, nous avons deux stagiaires réunionnais que nous avions réussi à garder l’année dernière, alors qu’ils étaient nommés à Versailles. Mais cette année, ils sont à nouveau mutés là-bas. Pour nous, c’est un combat très rude à mener”. Aux anciens stagiaires s’ajouteront probablement les futurs lauréats du concours 2011. En EPS, 22 candidats réunionnais sont admissibles aux épreuves orales ; il est probable que la moitié d’entre eux les réussiront en juin prochain. “Ce serait stupide de les envoyer trois ou quatre ans en Métropole, alors qu’il nous manque 70 enseignants pour assurer les cours d’EPS dans de bonnes conditions” argumente M. Manenc. La question se pose dans la plupart des disciplines, comme le résume M. Hoarau : “Il y a 303 admissibles réunionnais aux concours d’enseignants. On s’attend à voir 120 à 130 admis. Où feront-ils leur stage ?” Apparemment, pas à La Réunion. La plupart d’entre eux iront à Versailles ou Créteil, pendant que des contractuels assureront les cours dans les classes. Le rectorat ne fait aucun commentaire…

Article source >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *