Sport à l’école : la course à l’échalote des candidats

Par Benjamin Harroch – Nouvel Observateur

De jeunes élèves en cour d'éducation physique et sportive. (PHOTOPQR/LE TELEGRAMME)

Si je suis élu président de la République, je développerai le sport à l’école. Tous les candidats à l’Elysée (ou presque) promettent d’accorder plus de place à l’éducation physique et sportive et d’accroître l’offre du sport scolaire.

Nicolas Sarkozy est celui qui va le plus loin. “Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent”, disaient ses mentors Jacques Chirac et Charles Pasqua. Le président-candidat propose que chaque élève puisse faire “une heure d’activité physique par jour” contre trois par semaine en moyenne actuellement du collège au lycée.

Son bilan en la matière permet pour le moins d’en douter. Sous sa présidence et à la faveur de la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, le nombre de professeurs d’EPS est passé de 35.000 à un peu moins de 31.000, selon le SNEP-FSU.

Dans ce contexte de rigueur budgétaire, comment croire en la proposition de Nicolas Sarkozy ? On trouve une réponse dans un communiqué de presse diffusé en février 2012, après que le député UMP Robert Lecou ait rendu au président de la République un rapport intitulé “Le sport à l’école et le sport scolaire” :

“Le chef de l’État, convaincu du rôle crucial du sport dans le bien-être et la réussite des élèves, partage l’objectif d’inciter chaque élève à exercer une heure d’activité physique par jour.”

Lire la suite sur le site du Nouvel Observateur >>

Chatel: faire du sport scolaire “un moteur de réussite pour chaque élève”

Le ministre de l’Education natio­nale Luc Chatel a rap­pelé mer­credi “sa déter­mi­na­tion à faire du sport sco­laire un moteur de réus­site pour chaque élève” et sou­li­gné “la place fon­da­men­tale du sport au sein de l’école”, dans un communiqué.

M. Chatel a égale­ment mis en avant “les nom­breux enjeux aux­quels (le sport) répond: santé, bien-être, accom­plis­se­ment de soi, appren­tis­sage des règles, décou­verte de l’autre”, à l’occasion de la visite de la Cité sco­laire Paul Valéry, à Paris (XIIe), dans le cadre de la deuxième jour­née du sport scolaire (…)

Lire la suite sur le site VousNousIls >>