Les futurs profs d’EPS auto-gèrent leur formation (Réunion)


À deux mois des oraux du très difficile Capeps (concours), ils ont négocié avec le rectorat et l’université des heures supplémentaires de formation. Le Snep-FSU a sollicité les bonnes volontés : une dizaine de professeurs aideront bénévolement les étudiants à se préparer aux épreuves.

C’est peut-être ça, le XXIe siècle. Les futurs professeurs d’EPS (éducation physique et sportive) se sentent tellement démunis dans la préparation des oraux du concours, en juin prochain à Vichy, qu’ils ont eux-mêmes cherché des formations supplémentaires ! Ce ne sont pourtant pas leurs performances qui sont en cause, puisqu’ils sont 21 admissibles au concours, sur une promotion de 35 étudiants sur le campus du Tampon. Un taux d’admissibilité parmi les meilleurs de France…

 

Lire la suite sur CLICANOO >>

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *