Bienfaits du sport : une liste sans fin…

Il n’est pas d’âge pour profiter des bienfaits du sport. La dernière étude – mais sans doute pas pour longtemps – sur les bénéfices de l’activité physique porte, une fois n’est pas coutume, sur les enfants. Il s’agit même, selon Claudia Walther, de l’université de Leipzig, et ses collègues, de la première étude prospective réalisée à ce sujet. Publiée dans la revue scientifique Circulation , elle prouve que le fait d’augmenter le nombre d’heures d’activité physique quotidienne des jeunes améliore leur profil cardiorespiratoire. Un atout non négligeable pour leur avenir.

Cet essai a été mené dans un cadre scolaire afin de minimiser les effets du mode de vie des parents ou de leur attitude par rapport à l’activité physique et de mieux s’affranchir des différences de statut socio-économique. 182 enfants, âgés de 11 ans, ont été répartis entre un “groupe d’intervention”, bénéficiant de 45 minutes d’exercice physique quotidien à l’école, et un groupe contrôle, faisant du sport à l’école deux fois par semaine pendant 45 minutes. Ces deux groupes ont été comparés avec un troisième, dit de référence, composé de 29 enfants du même âge, suivant un cursus sportif à raison de 12 séances hebdomadaires de 45 minutes d’activité physique.

Lire la suite >>

L’équipe de France, ?un élan pour la connaissance

cartonOuf ? ! On l’a échappé belle? ! Enfin presque… ?Il ne manquait plus que cela de tomber sur les grosses pointures dès le premier tour? ; pour affronter le Brésil, il aurait fallu une main discrète toutes les dix minutes pour arriver en finale? ! S’il faut, il faut… C’est ça la compétitivité et l’efficacité. Le sport a ceci de bon qu’il arrive ?à meubler l’espace public de futilités sérieuses. Il est une haute nécessité pour un pays, pour sa population et pour les débats entre amis. Et le sport est ainsi depuis qu’il est sport? : il fait jaser, jusqu’aux horions parfois, spéculer, philosopher, danser, tout quoi? ! Il est tellement important que les marchands du temple s’en mêlent et trop futile pour occuper durablement un service public. C’est un peu le débat de l’heure. Budget de l’État riquiqui, centaines ?de millions injectés par le privé ?de tout poil, puis le reste, le sport pour tous, cahin-caha selon les volontés qui locales, associatives, bénévoles. Rama Yade flambe à la une des journaux, ?des médias? ; on la sent météore dans ?le milieu.

Lire la suite>>

separ