«Maths, anglais, cantine, sport, pause goûter et re-sport»

«C’est de la lutte», précise utilement le prof d’EPS qui encadre la vingtaine de petits sixièmes tout à leurs contorsions sur les tapis du gymnase. Cours en apparence lambda, à cette différence que les jeunes lutteurs ne sont pas dans la même classe. Ce qui les rassemble en ce début d’après-midi, c’est l’expérimentation sur le renforcement du sport à l’école, qui chamboule les emplois du temps.

Lilia, 10 ans, n’a pas trop de ses dix doigts pour détailler son programme du jour: «maths, SVT, anglais, histoire-géo, cantine, sport», pause goûter à la maison et re-sport, en l’occurrence volley, à 17 heures. Basile, futur «paysagiste et chercheur en animaux», sera en week-end avant elle: pour lui le supplément sport c’est badminton le lundi à 17 heures. La semaine prochaine, il commence aussi la chorale, comme son partenaire de lutte Sabri «s’il est pris». (…)

Lire la suite de l’article (source : liberation.fr) >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *