Besançon : un député accusé de passe-droits

Jacques Grosperrin a pistonné son fils et “assume”

1255437456

Le syndicat des professeurs d’éducation physique SNEP-FSU de l’académie accuse le député Jacques Grosperrin (UMP) de « passe-droits portants atteinte au principe d’équité et à l’intérêt général » en faveur de deux enseignants de la discipline. L’un est le propre fils du député, âgé de 22 ans. Jeune lauréat du CAPEPS, qu’il a obtenu au printemps, il a été affecté en juillet, pour sa première année de stage, dans la Nièvre (…)

Lire article source >>

separ