Les profs de gym sont en colère !

Le département de la Dordogne souffre d’un déficit chronique en professeurs d’éducation physique et sportive (EPS). Tel est le constat dressé hier matin lors de l’assemblée départementale de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS).

Selon le syndicat, il faudrait 36 postes de titulaires en plus pour assurer correctement la prochaine rentrée scolaire. « En Dordogne, nous sommes la cinquième roue du carrosse et, au niveau national, le mouton noir de l’EPS, assure Denis Vergé, secrétaire départemental du SNEP-FSU. Tout se passe comme si le gouvernement pensait qu’il pouvait continuer de dégrader impunément notre service public, parce qu’il pense que ça ne fera pas de vagues dans notre département. »

Lire la suite de l’article  >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *