Jean-Bouin fait grand bruit ce dimanche midi!

EPS en péril!Tôt ce dimanche matin, dans le 16ème arrondissement, c’est un drôle de défilé auquel assistent les riverains du stade Jean Bouin: élus Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, se trouvent réunis dans le complexe sportif, ensemble, pour dire non à sa démolition.

Mais avant l’aspect politique, cette manifestation regroupe surtout des amoureux du sport.

Dans une ambiance festive, les organisateurs du collectif « Pour la défense du stade Jean-Bouin omnisport et de son environnement» ont réussi leur pari : réunir enfants, parents, associations de parents, profs d’EPS, sportifs de haut niveau, pour créer l’unité autour d’un même slogan : « Non a la démolition du stade Jean-Bouin ».

Au total vers 12h00, plus de 7 000 personnes font entendre leurs voix dans la tribune pour dire non au projet de la mairie de Paris.

 

Dans les tribunes, on aperçoit une banderole marquée du slogan « EPS en péril », en effet, ce stade abrite plus de 5 000 scolaires qui vont se retrouver à la porte en janvier. “Le projet va jeter à la rue plus de 9 000 sportifs” s’inquiète Michel pratiquant régulier. Des solutions ont été proposées par la mairie de Paris, mais elles “restent trop coûteuses en temps et en argent” selon un élu vert.

Plus qu’un stade, Jean Bouin est une histoire, Martine explique qu’elle a commencé sa “pratique d’athlète ici, que sa fille y a entraîné et que sa petite fille s’y entraîne” !  Plus loin, des jeunes font entendre qu’ils n’ont pas envie de faire plusieurs kilomètres pour aller s’entraîner.

Bref, “c’est une manifestation réussie” estime Agnès membre du collectif, “les médias sont au rendez-vous”, et “nous espérons que la mairie de paris nous entende et modifie son projet”.

Propos recueillis par Guillaume Prioux

Jean-Bouin

separ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *