CHATEL préfère les médias aux syndicats!

Lu dans Libération:

Vendredi 26 mars, Bernadette Groison, la secrétaire générale de la FSU (première fédération de l’éducation), s’inquiète : elle n’a encore reçu du ministère aucun document préparatoire à la réunion syndicale du 30 sur la revalorisation des salaires. Dimanche 28, une demi-heure avant le début de l’émission le Grand Jury surRTL, elle reçoit un coup de fil du cabinet : «Ecoutez bien, il y aura du nouveau…» A la surprise générale, le ministre de l’Education annonce le plan attendu : à partir de la rentrée, les professeurs certifiés débuteront avec 157 euros net de plus par mois, les agrégés, 259 euros.

Tous ceux ayant moins de sept ans d’ancienneté auront, eux, un bonus de 660 euros par an en moyenne. Les syndicats sont furieux d’avoir encore été court-circuités. A la réunion du 30, ils protestent. Bernadette Groison parle de «mépris». «On vous l’aurait dit avant, vous en auriez parlé à la presse», s’entend-elle répondre.

Lire la suite de l’article  >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *