Remous autour du sport scolaire

Le Snep-FSU s’alarme du non-remplacement des pro­fes­seurs d’EPS dans l’académie de Versailles.

5000 élèves de l’académie de Versailles ne peuvent plus suivre de cours d’Education phy­sique et spor­tive. Dans cer­tains établis­se­ments, ces cours n’ont plus été assu­rés depuis deux mois et demi. C’est en tout cas ce qu’affirme le Snep-FSU, qui estime à 40 le nombre de profs d’EPS non rem­pla­cés dans l’académie.

Selon le syn­di­cat, le rec­to­rat a pris la déci­sion de blo­quer des postes vacants, pour accueillir des sta­giaires. Le Snep estime cepen­dant que le choix de ces postes s’est fait sans réel dis­cer­ne­ment et n’a pas tenu compte des inci­dences sur le mou­ve­ment des per­son­nels ensei­gnants. Il s’inquiète en outre déjà du manque de moyens pour la ren­trée 2011.

A l’échelon natio­nal, l’enseignement de la nata­tion vient d’être au cœur d’une autre polé­mique. Une cir­cu­laire d’octobre der­nier impo­sait en effet, aux côtés de l’enseignant, le recours à des inter­ve­nants « qua­li­fiés et agréés », c’est-à-dire titu­laires d’un diplôme pro­fes­sion­nel, plu­tôt qu’à des béné­voles « agréés » et « com­pé­tents ».

Mais, pour l’Association des maires de France (…)

Lire la suite sur VousNousIls >>

EPS à Versailles, encore une académie en crise!

Le SNEP avec les autres organisations syndicales a refusé de sièger dans les CTP Départementaux du 92, du 78, du 91 et du 95 ! pourquoi ?

Le rectorat a pris la décision de bloquer des postes vacants ! Des “supports” doivent être réservés par “gel” de poste existants et sont ainsi soustraits au mouvement INTRA.

Conséquences :
– Des postes sont vacants mais interdits aux collègues dont certains sont profs depuis plus de 20 ans et qui demandent le droit de muter dans leur département .
– Des postes sont vacants alors que des collègues sont TZR depuis plus de 6 ans et demandent le droit à avoir un poste fixe.
– L’administration prétend que les postes ont été bloqués pour accueillir des stagiaires, le choix des postes bloqués s’est fait sans aucune connaissance sur les incidences sur le mouvement des personnels enseignants.

Choix est fait de bloquer des postes à 20 heures sur certains établissements alors que des blocs horaires de plus de 10 heures existent dans le même établissement ! Bloc qui pourrait servir de support stagiaire puisqu’on sait qu’ils ne feront pas la totalité de leur service sur l’année.

29 stagiaires sont attendus en EPS sur l’académie pour la rentrée prochaine. Les représentants du SNEP se sont battus dans les 4 CTPD départementaux, refus de sièger , propositions, infos…

Lire la suite de l’article  >>