Education : la facture sera salée !

Après les annonces sur “cours le matin, sport l’après midi” de la semaine dernière, la “beautiful enterprise” de L.Chatel lance le « schéma d’emplois 2011-2013 » avec les «TREIZE LEVIERS » à activer pour améliorer le « rendement »à l’Education Nationale!!!

Suspens… mais qu’est-ce donc ????

Il est prévu dans cette sorte de mode d’emploi donné aux recteurs «l’ augmentation de la taille des classes », la « réduction du besoin de remplacement » ou la « baisse de la scolarisation à deux ans » : voici les leviers proposés par le ministère de l’Éducation nationale dans un diaporama adressé aux recteurs le 5 mai 2010 que vous pouvez trouver sur le site « Résistance pédagogique ».

Le but étant de « mobiliser les gisements d’efficience visant à respecter la contrainte du non remplacement d’un départ sur deux pour la période 2011-2013, sans dégrader les performances globales ». L.Chatel doit trouver des marges de manœuvre pour respecter les prévisions de 16 000 suppressions de postes à la rentrée 2011.

Et qui va payer l’addition? Les élèves? Les parents? Les profs? mais non va-t-on nous répondre, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes…

Liens médias

L’ÉCOLE EST FINIE !

Cette semaine, Siné Hebdo consacre six pages à l’école. Siné Hebdo prend le contre-pied des autres.

Il ne s’agit pas seulement de s’alarmer des  actes de violence  commis récemment dans des collèges et des lycées mais de s’interroger : pourquoi de telles affaires surgissent-elles toujours à quelques semaines des élections ? Hasard, sans doute. Nous avons enquêté sur les baisses d’effectifs et de moyens, le flicage croissant des élèves, la répression des profs désobéisseurs, les réponses apportées par les politiques aux problèmes de sécurité.

Nous avons interrogé une sociologue, un universitaire spécialiste de l’éducation, des pions, des élèves, des profs en poste dans les lycées de Vitry ou de Thiais.

Leur verdict : la violence existe, mais elle n’est en aucun cas le problème numéro un de l’éducation. Ce qui les inquiète vraiment, c’est la façon dont ce gouvernement dépèce l’école publique.

Si vous voulez en savoir plus: Siné Hebdo Numéro 77. En kiosque le mercredi 24 février 2010.