Des animations sportives encadrées par des étudiants Staps

Onze étudiants de l'Ulco se sont déclarés volontaires.

Ce ne sont pas tout à fait des centres de loisirs. Aux printemps et étés 2011 et 2012, des étudiants de l’Ulco en Staps vont encadrer des collégiens lors d’activités sportives.

Des visites culturelles sont aussi prévues.

Des étudiants en Staps de l’Ulco vont organiser des ateliers sportifs pour des collégiens de 13 à 17 ans, tout en les sensibilisant à l’environnement. Une sorte de centre de loisirs, classe verte ou camp scout amélioré. Car en plus d’animations sportives, les adolescents visiteront la Cité de la Dentelle, le vieux Boulogne…

Malentendu sur la rémunération

C’est la Flasen, une association qui dépend du ministère de l’Education nationale, qui est à l’initiative de ce projet, dans le but de sensibiliser les adolescents au valeurs de l’olympisme. En effet, Londres va accueillir les JO en 2012. Calais sera donc aux premières loges, et il est possible que certains adolescents aillent à Londres accompagnés par ces étudiants (…)

Lire la suite sur Nordlittoral.fr >>

Le SNEP-FSU enterre symboliquement l’IUFM

L’affaire de la Masterisation est loin d’être terminée et suscite des inquiétudes bien légitimes. Voici une action menée par nos collègues de la réunion:

Le SNEP-FSU (syndicat des enseignants d’éducation physique et sportive et des professeurs de sport) a enterré symboliquement l’IUFM (institut universitaire de formation des maîtres) hier mardi 1er juin 2010 devant le rectorat. Une dizaine de commissaires paritaires du SNEP se sont mobilisés pour dénoncer la réforme des IUFM (appelée mastérisation). « La suppression de la formation actuelle des enseignants va avoir de graves répercussions sur les 117 professeurs stagiaires concernés à la rentrée 2010 et sur leurs 8000 élèves » estime Philippe Manenc, secrétaire académique du SNEP-FSU et membre du bureau de la FSU.

Voir l’article complet  >>

100 000 voix pour la formation des enseignants !

Nous voici quasiment à la fin de l’année scolaire et l’an prochain arriveront dans nos établissements respectifs de jeunes  lauréats des concours de l’éducation nationale.

Réforme semblant se mettre en place (enfin, c’est ce qu’espèrent un certain Luc et une certaine Valérie), ces jeunes collègues vont arriver dans les écoles sans l’indispensable année d’adaptation au métier de professeur.

Nous parlons bien ici de l’année d’IUFM (PE2 ou PLC2) durant laquelle les stagiaires pouvaient se former. Et bien l’an prochain, grâce à la lotion Suppr de  Chatel-Pécresse, cette année de formation sera supprimée. Mais rassurez-vous nos petits stagiaires pourront toujours se former (enfin…moins qu’avant) et de toutes les manières, il reste toujours le soir ou le week-end…

Pour contribuer à grossir le roc qui enrayera la machine et stoppera cette réforme, n’hésitez pas à consulter le site suivant pour y signer pétition:

100 000 voix pour la formation des enseignants !

Enseigner est un métier qui s’apprend!

La formation des enseignants est un investissement pour l’avenir!