Education physique : le Snep-FSU mécontent

Le syndicat des professeurs d’éducation physique Snep-FSU a révélé mardi que seuls “15%” des établissements connaissaient une situation “normale” dans l’enseignement du sport et n’avaient pas besoin de recourir aux heures supplémentaires, aux remplaçants et aux précaires. Le Snep-FSU a présenté, lors d’une conférence de presse, les résultats d’une “enquête flash de rentrée” portant sur plus de 1.600 réponses d’établissements. “C’est une opération-vérité qui confirme tout ce que l’on craignait à la suite des suppressions de moyens”, a dit Serge Chabrol, secrétaire général.

“Les dégradations portaient jusque-là surtout sur des suppressions d’options, d’expériences et de dédoublements de classe”, a-t-il dit. Mais l’enquête montre que “l’alourdissement des effectifs” est cité par 55% des établissements comme “facteur d’aggravation des conditions d’étude des élèves et de travail des enseignants”, avec des conséquences en matière de sécurité.

Lire l’article source (Europe 1)>>

Le “Téléphone Sonne” sur les rythmes scolaires avec Serge Chabrol

France Inter dans son émission du “Téléphone Sonne” d’hier traitait d’un sujet en vogue: “Les rythmes scolaires”.

Serge Chabrol, Secrétaire Général du SNEP-FSU, est l’un des invités de cette émission.

A la suite de l’expérimentation de la formule “Cours le matin, sport l’après-midi ” au Lycée Jean Vilar de Meaux : les journées sont-elles trop chargées et les vacances trop longues ? Comment réformer la journée, la semaine, le mois et l’année scolaire ?…

Nous vous renvoyons au lien suivant:  Téléphone Sonne / Rythmes Scolaires

 

“Le sport est un vecteur de réussite scolaire”. Serge Chabrol, Secrétaire général du SNEP sur RMC

La proposition de Luc Chatel de modifier les rythmes scolaires semble faire l’unanimité parmi les enseignants. Serge Chabrol, secrétaire général du SNEP-FSU (Syndicat national des professeurs d’éducation physique et sportive de la FSU) estime que l’éducation sportive participe à la réussite scolaire. Il en profite pour pointer du doigt une certaine carence en terme d’installations sportives en France”.

Pour écouter le lien audio, cliquez ICI